Trois hommes, dont un trader d’UBS, arrêtés à Londres dans l’enquête britannique sur le scandale de la manipulation du taux Libor: L’enquête prend enfin un tour concret! L’heure n’est plus aux soupçons et aux enquêtes portant uniquement sur des entreprises, structures anonymes permettant aux individus de rester masqués. Désormais, on  parle de responsables physiques, des gens comme vous et moi.

Reste juste à espérer que le Serious Fraud Office britannique et les autres enquêteurs monteront haut, très haut: comme croire que seuls quelques lampistes ont manipulé, dans l’ignorance de leurs supérieurs, un marché aussi fondamental? Et on se réjouit du jour où cette enquête deviendra aussi concrète en Suisse et ne se limite pas à quelques questions posées par la Finma.